2013 : Vote camp

Fort du succès de la première édition du « vote camp » lors des élections provinciales de 2012, les forums jeunesse ont récidivé en 2013 avec des « vote camp » dans plusieurs municipalités au Québec. En plein coeur des élections municipales, et réalisés grâce à la collaboration du Directeur général des élections du Québec, du MAMROT et des greffes des villes participantes, ces événements citoyens s’adressaient aux jeunes de 35 ans et moins avaient pour objet la démocratie municipale.

Ce qui caractérise la formule « camp » est que cette réflexion se fait autant dans un lieu physique que de façon numérique, par l’entremise des réseaux sociaux et d’une webdiffusion des contenus principaux. Dans un « camp », il appartient à chacun de faire le récit de sa propre expérience et d’engager son réseau social dans la réflexion. C’est donc :

  • Un évènement qui combine la présence physique et numérique – vous pouvez ainsi participer sur place dans plusieurs régions différentes ou de chez vous par l’entremise des réseaux sociaux et de la webdiffusion;
  • Une journée de rencontre, de réflexion et d’échanges dans un contexte détendu et flexible;
  • Une occasion de mettre vos talents et vos connaissances à contribution sur un enjeu de société important;
  • Le début d’une mobilisation pour augmenter la participation des jeunes à la démocratie municipale.

Galerie sur Facebook

Le site web

La campagne en détails

La participation des jeunes à la démocratie municipale offre un portrait peu reluisant. En effet, seulement 30 % des jeunes voteraient à ce palier. C’est deux fois moins que la participation des jeunes aux élections provinciales de 2012, qui était au-dessus de 60 %. En ce qui a trait à la relève municipale, les jeunes candidats de 18-35 ans sont rares, les élus encore plus. En 2009, on comptait 10,5 % de jeunes candidats aux postes de conseillers municipaux et seulement 1,9 % pour les mairies. Pourtant, il existe plusieurs pistes de solution pour améliorer la situation et il importe de commencer la mobilisation par une réflexion et un échange sur les bonnes approches pour le faire. C’est d’ailleurs ce que le « vote camp » offrait – un moment de réflexion avant de passer à l’action.

Revue de presse


Article sur RDI accompagné d’une vidéo : « Vote camps » ou comment intéresser les jeunes à la politique municipale :

vc-vid


Des « vote camps » pour les jeunes de moins de 30 ans – Sympatico, 5 octobre 2013


Vote Camp incite les jeunes à effectuer leur devoir de citoyen – Branchez-vous, 3 octobre 2013

 




  • Date
    10/2013
  • Portée de la campagne
    Élections municipales 2013
Site web
Le site de la TCFJRQ n'est pas optimisé pour les versions antérieures d'Internet Explorer 9. Veuillez mettre votre navigateur à jour ici (Microsoft) ou ici (Google Chrome)