Phillipe Couillard STRAJ

Dévoilement de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021 : Citoyenneté jeunesse salue les objectifs, mais pointe les lacunes

12 décembre 2016 Diffusions

Québec, 12 décembre 2016 – Citoyenneté jeunesse était présente ce matin au dévoilement de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021 du gouvernement québécois, attendue depuis 2014. 5 axes principaux seront travaillés par plusieurs organisations jeunesse dans les prochaines années, pour un investissement total de 200 M$ sur 5 ans.

Plusieurs objectifs sont en phase avec les priorités de la jeunesse : on y parle ainsi de formation de la relève, de la place des jeunes dans les régions du Québec, d’engagement civique, d’entrepreneuriat et de promotion de saines habitudes de vie. « Les consultations que les forums jeunesse régionaux avaient menées dès 2013 avaient identifié ces enjeux parmi d’autres, et il est intéressant de retrouver des réponses à ceux-ci dans la Stratégie », mentionne Florence Côté, présidente de Citoyenneté jeunesse. « Nos partenaires traditionnels comme les Carrefours jeunesse-emploi, Place aux jeunes en région et l’Institut du nouveau monde travailleront ainsi à remplir des mandats d’importance. »

Quelques aspects méritent toutefois d’être précisés et travaillés : la conciliation travail-études-famille, d’une part, identifiée comme prioritaire dans les consultations jeunesse, n’a pas été reprise par le Secrétariat à la jeunesse. D’autre part, la formation de jeunes administrateurs, pilotée par les Jeunes chambres de commerce, devra s’assurer de rejoindre les jeunes qui ne sont pas d’avance intéressés ou destinés à l’entrepreneuriat ou à l’administration, ainsi que les jeunes des MRC non couvertes par une Jeune chambre de commerce.

Mais le point central reste la quasi-absence de projets menés directement par les jeunes. Le volet Citoyenneté, notamment, et le Projet structurant visant à promouvoir et améliorer la consultation des jeunes devraient pouvoir compter sur des instances jeunes décentralisées pour les mettre en oeuvre. « Karine Vallières, porte-parole en matière de jeunesse, et le Secrétariat à la jeunesse ont affirmé aujourd’hui leur volonté de rejoindre et valoriser l’action jeune », explique Florence Côté. « Nous souhaitons collaborer avec le SAJ et ses partenaires pour mettre en place un réel projet structurant en participation citoyenne jeunesse par et pour les jeunes. »

– 30 –

Citoyenneté jeunesse est une organisation nationale regroupant tous les forums jeunesse régionaux du Québec. Ses mandats de mobilisation, concertation et représentation des jeunes se poursuivent depuis plus de 15 ans, se déployant partout au Québec malgré une absence de financement gouvernemental depuis un an et demie.

Pour plus de détails :
418-561-5992
presidence@citoyennetejeunesse.org