Les jeunes ne font pas leur poids dans les lieux décisionnels québécois

28 novembre 2014 Communiqués, Diffusions

Québec, le 28 novembre 2014 – Pour la quatrième fois depuis 2007, le Conseil du statut de la femme (CSF) et la Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec (TCFJRQ) dévoilent aujourd’hui les résultats de leur Portrait sur la place des femmes et des jeunes au sein des lieux décisionnels et consultatifs.

Composé d’un échantillon d’une vingtaine d’instances gouvernementales et non-gouvernementales, ce Portrait illustre bien la progression des femmes dans ces lieux décisionnels, surtout chez les jeunes femmes. Toutefois, la proportion de jeunes ne connait pas d’augmentation marquée, ayant même connu un important recul à certains endroits, comme les CA des universités.

« Ce qui inquiète surtout, c’est le manque de relève un peu partout, surtout dans un contexte où le poids démographique des jeunes ne cesse de diminuer. Lorsqu’on réalise qu’il y a une plus grande proportion de jeunes qui siègent aux tables régionales des ainés (2,2%) que de jeunes cadres dans la fonction publique (1,5%), c’est un peu déroutant. Si le gouvernement veut réellement changer ses façons de faire, il doit pouvoir compter sur l’apport des jeunes, de leur éclairage particulier et de leurs compétences dans différents domaines en émergence. C’est connu que la diversité au sein d’un conseil d’administration amène des remises en question essentielles qui améliorent son efficacité », souligne Élise-Ariane Cabirol, présidente de la Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec.

Le Portrait démontre aussi que les jeunes semblent davantage présents dans des organisations traitant des enjeux comme l’environnement (Conseils régionaux en environnement) et la culture (Conseils régionaux de la culture), sans oublier une hausse remarquable pour les sports et loisirs (Unités régionales des loisirs et des sports). A contrario, leur présence se fait rare dans la sphère politique aux paliers provincial et municipal, ainsi que dans les instances reliées directement à l’État comme les ASSS et les conseils régionaux des partenaires du marché du travail.

« Il y a un bout de chemin à faire des deux côtés. Nous souhaiterions voir l’État et les gestionnaires des lieux décisionnels et consultatifs faire des efforts supplémentaires pour aller chercher davantage de candidatures de jeunes. D’autre part, les jeunes doivent reconquérir l’espace public, notamment en investissant les lieux de pouvoir et en cessant de bouder les institutions politiques traditionnelles », conclut Mme Cabirol.

Les résultats détaillés sont disponibles sur le site internet de la TCFJRQ à l’adresse : http://forumsjeunesse.qc.ca. Rappelons que les jeunes de 16-35 ans représentent environ 30% de la population québécoise de 16 ans et plus. Les forums jeunesse régionaux travaillent entre autres à augmenter la participation citoyenne des jeunes et sont soutenus financièrement par le Secrétariat à la jeunesse dans le cadre de la prolongation de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014.

– 30 –

Téléchargez la version PDF

Renseignements :
David Juneau,
Relationniste
cellulaire : (438)-882-2136
djuneau@forumsjeunesse.qc.ca
www.forumsjeunesse.qc.ca