20170912_152420_HDR

Informer, protéger et contrôler : l’importance d’un encadrement étatique du cannabis

13 septembre 2017 Diffusions, Mémoires et avis

La légalisation du cannabis est un enjeu qui touche directement les jeunes québécoises et québécois. En effet, c’est chez les jeunes de 15 à 24 ans que l’on retrouve la plus grande proportion de consommateurs. Citoyenneté jeunesse (CJ) a voulu connaître l’opinion des jeunes et des groupes jeunes du Québec, afin de porter leur point de vue auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec dans le cadre de la consultation publique sur le projet de loi-cadre sur la légalisation du cannabis. Pour ce faire, CJ a procédé à une consultation en deux temps.

D’abord, nous avons développé et diffusé un sondage sur la question de l’encadrement du cannabis auprès de notre réseau des Forums jeunesse régionaux du Québec et de nos partenaires jeunes. Le sondage a été distribué via les réseaux sociaux sur une période de douze (12) jours, du 7 au 18 août 2017. L’échantillon est constitué de 523 répondants, la très grande majorité d’entre eux (88%) étant des jeunes de moins de 35 ans. L’échantillon est représentatif des jeunes du Québec en matière de genre, avec 50% de répondants masculins, 48% de répondantes féminines et 2% ne souhaitant pas s’identifier à un genre ou un autre. Aussi, les répondants viennent de toutes les régions administratives du Québec à l’exception du Nord-du Québec, bien que les régions où l’on retrouve des Forums jeunesse actifs soient légèrement surreprésentées dans l’échantillon. Un peu plus des trois quarts des répondants ont indiqué être en faveur (76%) de la légalisation du cannabis ou encore avoir déjà consommé du cannabis (77%).

Nous avons également organisé une séance de consultation de divers groupes jeunes intéressés par cette question : Fédération interuniversitaire des doctorant.e.s en psychologie (FIDEP), la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), le comité national jeune de la CSN et la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ).

Le mémoire est disponible ici : INFORMER, PROTÉGER ET CONTRÔLER : L’IMPORTANCE D’UN ENCADREMENT ÉTATIQUE DU CANNABIS