Les Fonds régionaux d’investissement jeunesse

Les FRIJ

Les forums jeunesse régionaux du Québec sont des organismes qui travaillent à faire des jeunes de 35 ans et moins de véritables acteurs du développement local et régional ainsi qu’à susciter la participation citoyenne des jeunes. C’est pour mieux outiller les forums jeunesse que le gouvernement leur a confié en 2002 la gestion des Fonds régionaux d’investissement jeunesse, communément appelés les « FRIJ ».

Les FRIJ sont des fonds qui sont gérés dans l’optique du respect des réalités et des spécificités régionales; les forums jeunesse régionaux du Québec peuvent donc les « teinter » de leurs couleurs. Ainsi, à partir de règles de gestion fixées par le gouvernement du Québec, les forums jeunesse peuvent déterminer leurs priorités régionales d’investissement et mettre en place des modalités de gestion adaptées à leur région.

Les FRIJ sont des fonds gérés PAR les jeunes et POUR les jeunes et qui visent à favoriser le développement de la jeunesse et des régions du Québec. Les sommes investies doivent servir à appuyer des initiatives jeunesse, par l’entremise des actions jeunesse structurante (AJS) et des projets locaux et régionaux (PLR).

Quelques chiffres

Entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2009 au Québec :

– Près de 2 025 438 jeunes ont été rejoints par les interventions des FRIJ.
– Les investissements des FRIJ ont contribué à créer 2 081 emplois.
– Pour 1 $ investi par les FRIJ, les partenaires ont investi 2,93 $ pour la jeunesse québécoise.


 

Les outils de développement liés au FRIJ – Ce que sont les AJS et les PLR

AJS

Par les actions jeunesse structurantes, les forums jeunesse régionaux peuvent concrétiser des priorités jeunesse en matière de développement régional. Ces actions permettent d’aborder des défis dans un contexte global et de développement durable. Elles soutiennent la mise en œuvre des plans d’action des forums jeunesse régionaux qui sont en lien avec les plans quinquennaux de développement des conférences régionales des élus et la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014.

Les AJS favorisent à la fois la concertation régionale et l’expérimentation, en région, de nouvelles façons de faire. À cet égard, la contribution des FRIJ à des ententes spécifiques (avec les conférences régionales des élus) est reconnue comme étant une participation à une action jeunesse structurante.

Les AJS doivent assurer la participation d’au moins trois partenaires et elles représentent généralement un investissement supérieur à 25 000 $ de la part des FRIJ. Les AJS doivent agir sur au moins deux municipalités régionales de comté ou arrondissements selon le type de région ou municipalité, sauf pour les communautés métropolitaines et Laval où leur portée s’adapte à l’équivalent d’au moins deux quartiers. Les AJS peuvent aussi être mises en place sur un territoire de commission scolaire ou un territoire de centre de santé et de services sociaux. Elles visent l’atteinte d’objectifs à moyen ou long terme et elles sont donc d’une durée de plus d’une année.

Une fois qu’une AJS est planifiée, le forum jeunesse ou la conférence régionale des élus continue parfois d’administrer l’AJS, alors qu’en d’autres occasions l’un des partenaires prend la relève pour mettre en place l’AJS et la développer.

PLR

Les projets locaux et régionaux doivent porter sur une problématique jeunesse particulière et ciblée en vue de dynamiser le milieu et viser l’amélioration de la situation des jeunes de la région en regard de cette problématique. De plus, les promoteurs des PLR doivent viser l’autonomie financière de leur projet ainsi que l’atteinte d’objectifs à court terme. Ils sont donc d’une durée de deux ans ou moins.


 

Des actions PAR et POUR les jeunes

Des fonds PAR les jeunes : des jeunes impliqués dans leur gestion

Lorsque l’on parle de fonds PAR les jeunes, cela signifie, entre autres, que ce sont les jeunes eux-mêmes qui administrent le fonds et décident des priorités d’investissement de leur FRIJ en fonction des besoins des jeunes de la région. De jeunes administrateurs s’impliquent également dans le processus d’attribution des fonds, par le biais des comités d’analyse et recommandation. En effet, suite à la réception de projets, ces comités analysent les dossiers reçus pour ensuite effectuer une priorisation et transmettre leurs recommandations aux conseils d’administration des forums jeunesse.

Des fonds POUR les jeunes : des jeunes touchés par les projets

En plus des jeunes impliqués dans la gestion des fonds et des projets, plusieurs jeunes sont touchés directement ou indirectement par les projets financés. En effet, les FRIJ doivent répondre aux besoins des jeunes et du développement de chacune des régions du Québec. À travers des projets qui augmentent l’offre de services destinés aux jeunes, les FRIJ permettent de travailler sur des problématiques vécues par les jeunes et souvent d’y apporter des solutions pensées par les jeunes. Les forums jeunesse considèrent que de cette façon, les FRIJ contribuent à améliorer la qualité de vie de la jeunesse du Québec.


 

Les mandats liés aux FRIJ

Les forums jeunesse doivent administrer les FRIJ en supportant des PLR et/ou des AJS. Plus particulièrement, ils doivent :

S’il y a lieu, accompagner des promoteurs, analyser des projets locaux et régionaux et faire le suivi des projets acceptés;
Initier ou participer, mobiliser et négocier la mise en œuvre et le suivi des actions jeunesse structurantes issues du FRIJ.
Les PLR et les AJS doivent s’inscrire principalement dans les défis de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 et dans le plan quinquennal de développement de la région concernée.